Kim Ribout est la compagne de route de Georges Colleuil. Ensemble, ils ont créé l’École internationale du Référentiel de Naissance, outil de connaissance de soi de plus en plus connu et reconnu en France et à l’étranger.
Après avoir parcouru de nombreuses routes, Kim a travaillé plus de 15 ans en tant que rédactrice et correctrice dans des organisations internationales de l’ONU telles que l’Unesco, le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie, le Tribunal pénal pour le Rwanda, le Bureau international du Travail, l’Union internationale des Télécommunications ou encore l’Organisation météorologique mondiale.
Kim ne s’inscrit pas dans une démarche de développement personnel, mais plutôt dans une démarche de croissance interpersonnelle au cœur de la Cité en tant que citoyenne autonome, responsable et solidaire, auteure et libre créatrice de son existence.

Très tôt, Kim a posé un regard interrogateur sur la Vie. Regard joyeux et triste; rebelle et révolté, mais toujours émerveillé. Son insatiable curiosité l'a conduite à étudier différents courants de pensée dont le bouddhisme qui est devenu son fil d'Ariane pour traverser la Vie tel un funambule.


  

Explorant également de multiples chemins comme la mythologie, la philosophie, les contes et les symboles, et bien d'autres, c'est tout naturellement qu'elle rencontre dans les années 2000 le Référentiel de Naissance et par la suite son créateur, Georges Colleuil, qu'elle épousera en 2011. Ensemble, ils créent l’École internationale du Référentiel de Naissance, outil de connaissance de soi de plus en plus connu et reconnu en France et à l’étranger.

  

Parallèlement, Kim a travaillé en tant que rédactrice et correctrice dans des organisations internationales de l’ONU telles que l’Unesco, le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie, le Tribunal pénal pour le Rwanda, l’Union internationale des Télécommunications, l’Organisation météorologique mondiale ou encore le Bureau international du Travail pour lequel elle effectue encore quelques missions.

 

Kim aime emprunter de nouveaux chemins pour s'enrichir de nouvelles expériences afin de toujours garder un regard neuf sur le monde : peinture, photographie, vitrail, musique, chant, théâtre... plus qu'une manière de manifester ses émotions et sa créativité, tous ces outils sont pour elles une façon de se connecter à ses semblables pour mieux communiquer avec eux. 

  

Kim ne s’inscrit pas dans une démarche de développement personnel qu'elle trouve parfois trop égocentrée, mais plutôt dans une démarche de croissance interpersonnelle au cœur de la Cité en tant que citoyenne autonome, responsable et solidaire. C'est la raison pour laquelle elle se passionne pour la philosophie en général et la philosophie politique en particulier. Elle refuse le "prêt à penser" et préfère l'exercice parfois difficile de toujours remettre en question ce que nous croyons acquis et évident. Comment reprendre le pouvoir sur sa vie ? Plutôt que de se contenter de vivre ensemble, que pouvons-nous réaliser ensemble ?

 

Kim n'a de cesse de reconter sa vie en tant qu'auteure et libre créatrice de son existence.

*****

 

Où les routes sont tracées,

je perds mon chemin.

Sur la vaste mer, dans le bleu du ciel,

il n’y a point de lignes marquées.

Le sentier est caché par les ailes des oiseaux, le feu des étoiles,

par les fleurs des saisons différentes.

Et je demande à mon cœur :

ton sang ne porte-t-il pas la

Connaissance de l’invisible chemin ?

 

« L’Offrande lyrique »

Rabindranath Tagore (1860-1940)

Reconter sa vie® est une marque déposée à l'INPI sous le numéro 4549555

Copyright © 2019 Kim Ribout - Tous les textes de ce site sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être reproduits et exploités sans son autorisation.